Enfant Jésus de Prague

DCF 1.0

Don de la famille Delorme vers 1930

Est une statuette en cire représentant, comme son nom l’indique Jésus de Nazareth encore enfant.
Selon la légende, elle est l’œuvre d’un moine qui l’a sculptée sur l’ordre de Jésus et elle aurait appartenu à sainte Thérèse (qui avait pris pour nom de religion Tereza de Jésus), laquelle l’aurait transmise à une amie, Maria Maximiliena Manrique de Lara y Mendoza1. C’est sa fille, Polyxène, qui l’aurait rapportée à Prague.
La statuette est offerte par Polyxène de Pernstein, princesse ,Lobkowicz au couvent des Carmélites de Prague en1628 année de la mort de son époux, Zdeněk Adalbert Lobkowicz, généralissime des armées impériales et vainqueur de la .bataille de la Montagne Blanche L’église où se trouve la statuette, Sainte-Marie-de-la-Victoire, sise à, Mala Strana est – précisément – dédiée à cette victoire des armées catholiques et impériales sur les troupes défendant la Réforme protestante en Bohême.
La Contre-Réforme bat alors son plein et l’enfant Jésus de Prague acquiert vite une réputation de statuette miraculeuse. L’empereur ,Ferdinand II en signe de dévotion, accorde une rente au couvent qui héberge la sainte statuette.
Elle fait toujours l’objet de dévotion et reçoit la visite de nombreux pèlerins ou touristes.