Journal « reflets méditerrranéens »

PERONNE

Maire: M. Nicolas DUCHER 
Adjoint: MOINE
Conseillers municipaux: MICHEL, SANDRIN, FERRET, PUCARUGE.
Claude DUCHER, BONNET, OHARVET, RAVAT, GENEVRIER.
reflets méditerranéens
Mairie: Téléphone: 6
Heures d’ouverture: 17 h. à 19 h. le mardi et le vendredi Secrétaire: DEGRANGE (Secrétaire de Mairie – instituteur)
Population: 377 habitants 
Nombre d’électeurs: 266 
Superficie: 10 ha
SERVICES PUBLICS LOCAUX:
P.T.T.: 1 guichet annexe (1h par pour) du bureau de LUGNY.
Gendarmerie: de LUGNY.
Pompiers: de PERONNE, Sous Lieutenant HUMBERT.
Contributions: Perception de LUGNY.
S.N.C.F.: Gare de FLEURVILLE

(Arrêt dépôt de colis café du Foyer pour la régie des T. de S. et L.)
Ecoles: 1 école mixte à 2 classes, instituteurs M et Mme DEGRANGE
Coopératives: Syndicat Agricole, responsable: DUCARUGE
Mutuelle 
Incendie de VIRE, responsable: St de Secours-Mutuels, responsable : MOINEl.
Fête locale: Ste MADELEINE, Dimanche le plus proche du 22 Juillet
La Commune de Péronne étage son bourg sur le flanc sud-ouest de 
la montagne de BURGY, à une altitude moyenne de 20 m. Son point 
culminant domine les pentes boisées d’une hauteur de 441 rn.
Deux 
gros hameaux, St Pierre et Le Carruge, s’étendent au fond d’un vallon.
Péronne se trouve au carrefour des routes touristiques de la 
région la route des vins du Haut Mâconnais qui conduit à Viré ou 
à Lugny; route du Belvédère de Burgy d’où l’on découvre tout le 
val de Saône, le Jura et parfois les Alpes; route des hauts-lieux spirituels que sont CLUNY et TAIZE qui passe à 5 km de là, par AZE, 
centre actif de tourisme avec sa piscine et son camping et centre 
de préhistoire et de spéléologie avec ses grottes.
Sa vieille église romane au clocher carré forme avec ses abords un 
site classé.
Elle porte sur son flanc sud une sculpture romane 
inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques.
Deux manoirs attirent l’attention du touriste: le Château de Vaux-sous-Targe, belle demeure remaniée au XIXe 
siècle sur des fondations probablement mérovingiennes, avec douves 
apparentes, au milieu d’un site vert. Le manoir de la Tour Penet qui domine le bourg de ses deux tours carrées a appartenu à la famille LAMARTlNE. Le poète y a séjourné à la saison de la chasse…
Un ancien pavillon de chasse, au hameau du Carruge, a appartenu au poète qui l’a vendu sur la fin de sa vie. Il est actuellement 
propriété de l’Union des Syndicats du Cher, en 1954,
120 enfants y séjournèrent l’été en colonie de vacances. Calme, air pur, ensoleillement, aspect déjà méridional vieilles maisons prêtes à revivre, proximité de la grande voie du Val de Saône 
(RN6 et bientôt autoroute A6 à 5 km), beauté des paysages du Haut 
Mâconnais, devraient assurer l’avenir d’un village qui mérite mieux 
que d’être un lieu de passage.
C’est dans l’ancien château de cette commune que GONTRAN,
Roi 
de Bourgogne, rendit une célèbre ordonnance, pour l’observation des Dimanches et fêtes qui était négligée.

Remarque: Ce journal ne comporte aucune date.